Celui sur lequel j'ai longuement rêvé à mes heures perdues; celui qui invitera à pénétrer ma petite échoppe; celui avec lequel j'ai passé de longues heures avant de le voir ressembler à ce que mon imagination en avait perçu...

Pictures1

A la manière des collages de Prévert, mais sans colle et sans papier, juste avec des photos travaillées, retouchées, vieillies et enfin détourées, la technique du scrap digital m'ouvre des horizons infinis qui n'ont pas finis de m'empêcher de dormir...

Pourtant, la "Hight technology" n'a jamais coulé dans mes veines: j'ai su programmer un magnétoscope à l'aube de sa disparition, j'ai pris un coq parce que mon réveil a trop de boutons, je ne sais toujours pas écouter les messages de mon téléphone fixe (hein les copines!), et je ne réponds pas sur mon portable parce qu'il fait aussi radio (un truc de dingue!) et que je l'oublie tous les matins sur sa base. Je ne vais donc pas vous cacher que j'ai dû livrer d'obscurs combats logicielesques (dont vous avez pu voir les premières victoires ici, ici ou !) avant d'arriver à l'objet digital de tous mes désirs... qui, bientôt, en un clic, vous transportera dans ma petite fabrique!